Vendredi 16 novembre 5 16 /11 /Nov 18:12

j'ai trouvé ce texte sur un site dedié à La Suprematie Feminine

 

Voici un petit guide pour vous Mesdames qui vous lancez dans la domination féminine !
Il a été conçu pour présenter des théories, des idées et des suggestions. Prenez ce qui vous intéresse, modifiez, écartez le reste.
C'est une compilation de ma propre expérience pendant mes dix années passées avec mon mari qui est devenu au fil de mon dressage, un parfait petit soumis.
Cela ne s'est pas fait en une journée évidemment. Il aura fallu plusieurs mois pour qu'il commence à accepter son nouveau statut et plusieurs années pour qu'il soit parfaitement dressé !
Certaines pourront se poser la question de savoir quels sont les avantages d'avoir un mari soumis...

Le meilleur argument que je connaisse en faveur de la Domination féminine c'est la non violence qu'elle implique dans la relation – au moins la non¬violence des hommes qui servent les femmes. Les femmes dominantes n'ont pas à se soucier de la violence de leur conjoint, ni de la peur d'être battue ou violée par lui.
La Domination féminine implique la servitude de l'homme envers son épouse. Vous serez ainsi, Mesdames, completement libérées de toutes tâches ménagères. Vous aurez également plus de temps pour vous, pour vos amies, pour vos passions, pour votre métier, etc...
Les femmes dominantes n'ont pas non plus pour souci la jalousie, ni à se soucier de répondre sur ce qu'elles font. Elles ont une liberté sexuelle totale et peuvent avoir tous les amants qu'elle souhaitent, sans devoir se cacher de leurs maris.

Dans une relation traditionnelle tout est considéré à 50/50, tout est discuté, négocié et renégocié, et bien des couples s'engagent dans des luttes de pouvoir. N'est ¬il pas préférable d'avoir dans votre vie un mâle loyal, qui vous aime, prend soin de vous, sensible à vos besoins, et dont le seul but est de vous rendre heureuse ? Qu'est ¬ce qu'une femme pourrait vouloir de plus ?
La plupart de mes copines qui vivaient une relation classique avec leur conjoint, sont pour la plupart divorcée maintenant...alors que je partage ma vie avec mon mari depuis bientôt quinze ans dans une harmonie totale !
Il est heureux et moi aussi !

Vous trouverez à la fin de ce traité plusieurs exemples d'idées pour vous aider à soumettre votre mari. Mais tout d'abord laissez-moi vous exposez quelques considérations d'ordre générales qui sont indispensables pour réussir à dresser votre mari !

BIEN DEBUTER

Une séance de domination est une période, plus ou moins longue, où votre mari devient votre serviteur corps et âme. Il doit oublier ses besoins et ses désirs pour se concentrer sur les vôtres.

Il doit obéir sans discuter à vos ordres et si possible anticiper vos envies.
Toute désobéissance doit être punie moralement ou physiquement. Votre soumis doit accepter sa punition comme une chose normale qui lui permet de progresser dans son rôle de soumis afin de mieux vous servir.

Au début , les périodes ou votre mari acceptera d'être dominé seront sans doute limitées à l'acte sexuel. Le but étant de faire durée de plus en plus longtemps ces périodes.

La chose la plus importante et de doser le dressage, selon l'humeur de votre mari.
Si vous le sentez disponible à être dominé profitez-en pour avancer dans votre dressage, mais si vous le sentez, réfractaire, lachez du leste...Vous ne transformerez jamais un homme en soumis sans son consentement.

Le plus facile est de commencer la période de soumission avant l'acte sexuel. Un mari excité est un mari obéissant ! Au fil du temps, vous arriverez à faire en sorte que votre mari ne jouisse pas pendant vos jeux sexuels. Vous pourrez ainsi très facilement faire durer les périodes de soumission en dehors de votre chambre à coucher...

Votre mari sera soumis en permanence, pourvu que vous gériez bien sa libido et qu'il soit frustré sexuellement !
Mais souvenez-vous que cela prendra sans doute beaucoup de temps pour en arriver là !
Il y aura des progrès fulgurants et des périodes où il n'en fera qu' à sa tête...Ne lâchez pas prise, relâchez simplement un peu votre domination pour la reprendre un peu plus tard.
Voici une petite méthode très simple et quasiment utilisable partout pour mettre votre mari « en condition » de soumission. Comme toujours , le but est de l'exciter sexuellement.

Mettez-vous derrière lui...Tout en lui parlant, commencez à lui masser le penis à travers son pantalon...très rapidement vous allez sentir qu'il durcit et que votre soumis commence à être sexuellement excité. Après un petit moment demandez-lui de baisser son pantalon.
Si il refuse laissez-le tranquille un moment et recommencez un peu plus tard ou le lendemain. Votre soumis à besoin d'une pause...
Si il accepte, c'est qu'il est déjà dans une logique de soumission.

Une fois en position, commencez à le masturber doucement...

Tout en manipulant son sexe, énumérez toutes les taches qu'il doit accomplir a vant la fin de la journée...
Promettez-lui un orgasme complet plus tard, quand il aura terminé toutes ses taches (vous tacherez de repousser au maximum ce moment là). Ordonnez lui de se rhabiller pendant que vous allez vous laver les mains.
Voilà, votre mari est maintenant en parfaite condition de soumission !Essayez, vous verrez ça marche très bien !
D'une manière générale, surveillez toujours le sexe de votre soumis ! si vous devinez une érection, c'est bon signe. Votre soumis prend plaisir à votre domination.
C'est également un excellent moyen de l'humilier : n'hésitez pas à lui faire remarquer qu'il est en érection suite à une action ou à une situation que vous lui imposez.

Il se sentira sans doute honteux et humilié que vous ayez deviné découvert à quel point l'humiliation que vous lui imposez l'excite ! De votre coté, la perception de votre nouveau pouvoir sur votre mari et le plaisir ressentit en le voyant ainsi, vous fera sans doute changer de culotte !

Si vous êtes nouvelle dans la Domination il y a cinq mots dont vous devez vous souvenir pour commencer votre relation de Domination/soumission : exciter, promettre, dénier, contrôler, et punir.
• exciter : vous obtenez sa plus grande attention lorsque vous l'excitez sexuellement. Lorsqu'il est au maximum de sa frustration sexuelle, il dira ou fera n'importe quoi pour pouvoir jouir.
• Promettre : Avant de le laisser jouir, faites¬ lui promettre de faire quelque chose pour vous.
• Dénier : déniez ¬lui le droit de jouir jusqu'à ce qu'il ait tenu promesse.
• Contrôler : Une fois la promesse tenue, contrôlez comment, ou et quand il peut jouir. Tacher de retarder au maximum son orgasme.
• Punir : S'il ne tient pas sa promesse utilisez la punition pour renforcer votre déception. La punition peut aller de la dénégation, jusqu'à la douleur physique.

Si vous utilisez ces cinq mots dans votre dressage initial il deviendra très attentif à vos souhaits et dans des temps records, vous serez traité, et adoré comme une déesse.

DONNER DES ORDRES

La plus grande force d'une Dominante est de connaître son soumis, ce qui lui permet de savoir comment utiliser ses forces et ses faiblesses à son avantage.
L'erreur la plus fréquente chez les débutantes, consiste à ne pas savoir parler à son soumis.
Il ne faut pas lui parler mais lui donner des ordres !
Si vous lui dîtes : « petite queue sert¬ moi à boire » , il y a de fortes chances qu'il vous serve avec le sourire et une érection en prime !
Si vous dîtes « chéri peux ¬tu s'il te plait m'apporter quelque chose à boire ? Il vous apportera le verre probablement sans aucune soumission de sa part et aura l'impression que vous ne voulez plus le dominer, ce qui le démotivera tout de suite pour continuer à vous servir.

Le pire étant de passer d'un style à l'autre en l'espace de cinq minutes. Votre soumis sera complètement perturbé et ne saura pas à quoi s'en tenir.
Lorsque vous décidez de rentrer dans une phase de domination fixez vous une durée minimum de deux heures...Pensez à toujours terminer une période par un acte symbolique de domination. Puis dites à votre soumis une phrase de libération comme :
« c'est bien...tu as été un bon soumis aujourd'hui »
Votre soumis comprend ainsi que vous êtes contente de lui mais que vous n'avez plus envie de le dominer pour l'instant.

Quand vous vous adressez à lui, utilisez des ordres brefs et precis sans aucune formule de politesse : Viens là ! apporte moi un café ! Vas dans ta chambre !, ect...Personnellement je n'utilise jamais le mot « soumis » ou « esclave ». Je trouve que c'est plus humiliant de ne pas donner de nom à son soumis.
Demandez lui de ne pas vous regarder dans les yeux quand vous lui parlez. Il mettra sans doute un certain temps à apprendre cette règle car elle implique une soumission forte. Insistez car cela procure un grand plaisir de voir votre mari baisser les yeux en votre présence...Lorsque il oublie de le faire donnez lui une petite claque pour lui faire comprendre son erreur.

Quand il s'adresse à vous, exigez qu'il termine ou commence ses phrases par Maîtresse, Madame ou Mademoiselle. Vous pouvez trouver un code pour les sorties en société . Le vouvoiement est impératif.

Le manque de Domination se répercute dans le manque de soumission. Entretenir une relation Dominante/soumis demande du travail des deux côtés et un engagement d'une égale intensité.

LUI ENLEVER SA VIRILITE

Nous savons toutes que l'homme a deux têtes qu'il utilise pour penser. La grosse et la petite. Si vous voulez contrôler totalement votre soumis vous allez devoir lui enlever sa petite tête pour qu'il ne pense plus qu'avec une seule tête. Je parle d'une ablation psychologique, pas chirurgicale.

Il va devenir l'épouse, et vous le mari. Un renversement des rôles avec un total échange de pouvoir. L'échange de pouvoir ne veut pas dire que vous allez faire des choses uniquement masculines, et lui uniquement féminines. Cet échange de pouvoir signifie que vous déciderez des zones dont vous êtes responsable, et des zones dont il est responsable. Puis comme vous vous faites confiance l'un l'autre, chacun d'entre vous honorera ses responsabilités.

Cela prend du temps de lui ôter sa virilité, et pour vous d'assumer pleinement la position du mari. Comment y parvenir ?
Vous trouverez plusieurs exemples plus loin dans mon traité mais la première chose à faire consiste à nier sa virilité en lui renvoyant une image féminine.
Par exemple, adressez-vous à lui avec des termes féminins comme :
« Tu es vraiment une bonne soumise aujourd'hui ! » ou « Tu es très excitante dans ton nouveau pantalon », etc...
Demandez-lui la même chose quand il parle de lui, il devra dire par exemple :
« Je suis très contente de vous servir en ce moment, Mademoiselle ! »

Exigez qu'il soit entièrement épilé, sexe et anus compris ... Les hommes attachent une grande importance à leur pilosité. C'est un symbole extrêmement fort de leur virilité.
Chaque fois qu'il se regardera dans une glace, cela lui rappellera sa soumission. Inspectez régulièrement son corps pour vous assurer qu'il n'y a pas de relâchement.

Pensez également à modifier son comportement sexuel en développant chez lui l'association entre plaisir et sexe masculin.

Forcez le à se masturber en votre présence devant des photos ou des videos d'hommes féminisés.

Encouragez le à avoir un comportement efféminée, punissez tout comportement trop masculin : Faites-lui porter des bijoux, demandez-lui de porter des vêtements féminins, de se vernir les ongles des pieds etc...
Des dominantes changent le prénom de leur soumis pour un prénom féminin . Vous pouvez aussi désigner son sexe comme étant « sa chatte » et son pénis comme un « clitoris ».
Au fil des abstinences, le sexe de votre mari finira par perdre en taille et en vigueur , surtout si vous lui faites des hormones féminines...

Faite lui remarquer combien son sexe est ridiculement petit.

Beaucoup de soumis apprécient le confort de porter une ceinture de chasteté. Ils sentent leur appartenance, leur virilité leur a été enlevée. Lorsqu'un mâle perd tout contrôle sur sa virilité, il y a une castration physiologique qui se met en place.

Mais qui détient les clés de cette virilité ? Vous...et beaucoup d'hommes vous en aimeront d'autant plus d'être la détentrice des clés.
Il existe aujourd'hui de nombreux modèles de ceintures dont la fameuse CB3000, que vous pouvez faire porter à votre soumis pendant 30 jours ou plus longtemps. Vous pourrez vous les procurer sur Internet en toute discrétion et pour une somme raisonnable.

Voilà, ce sont quelques idées pour lui retirer sa virilité, il y en a bien d'autres ! Laissez parler votre imagination !

Tout homme est différent, le processus psychologique va donc être différent pour chaque soumis. Mais petit à petit, vous pouvez être certaine qu'il finira par perdre son instinct de mâle primaire et deviendra une « vrai petite soumise » docile et attentionnée !

CONTROLER SA SEXUALITE

Frustration sexuelle = Soumission
C'est un point fondamental dans la relation avec votre soumis.

il va donc falloir dresser progressivement votre mari à ne plus avoir d'orgasme afin de le mettre dans un état de « famine » sexuelle.
Cela va se faire progressivement pendant toute la durée du dressage.

Comme je l'ai déjà expliqué dans le chapitre « BIEN DEBUTER », les périodes de soumission sont souvent, au début d'une relation , limitées à la chambre à coucher.

Dès que votre mari a eu son orgasme, il oublie immédiatement son statut de soumis. Il vous faut alors attendre qu'il soit de nouveau sexuellement excité pour reprendre le dessus sur lui.

Pour résoudre ce problème et augmenter la durée des périodes de domination, Il suffit donc de retarder petit à petit le moment où vous l'autorisez à jouir.
Faites le progressivement : toutes les semaines augmentez d'une journée le laps de temps entre deux orgasmes.

Lorsque vous en serez à un orgasme par semaine commencez à effectuer des « traites » (voir plus bas) sur votre mari.
Au bout d'un certain temps, votre soumis sera en abstinence totale. Vous contrôlerez alors complètement sa sexualité.

Exceptionnellement, pour le récompenser, vous pourrez lui accorder à ce moment là, le droit de jouir à la condition express que cela ne remette pas en cause votre domination.
Si ca devait être le cas, punissez le en lui imposant une période d'abstinence encore plus longue que la précédente. Il comprendra vite la leçon !

Chez les hommes, le sperme est stocké dans la prostate.
Le plaisir masculin, l'orgasme, provient d'une forte contraction de la prostate qui expulse la semence.

Pour des raisons de santé, la prostate de votre soumis doit être vidée régulièrement. Cette traite doit avoir lieu une fois par semaine.
En le trayant , il va libérer des fluides séminaux et continuera à avoir son orgasme dénié. La meilleure manière de traire un soumis c'est d'étaler une serviette à terre, mettez votre soumis à quatre pattes, enfilez un gant en latex puis insérez votre doigt dans son anus.

Après avoir pénétré son anus, et avoir profondément inséré le doigt, vous sentirez au niveau de son sexe, un bulbe de la taille d'un gland : c'est la prostate. Commencez à massez sur les bords, puis progressez vers le centre de la prostate, cela va pousser le « lait » au centre de la prostate ou est située l'urètre, ce qui va permettre l'écoulement du liquide dans la tige du pénis.
Continuez le massage jusqu'à ce que vous l'ayez trait entièrement.
Cela demande un peu de travail, mais vous prendrez vite le coup.

L'autre méthode, dite du « demi-plaisir », consiste à le masturber lentement jusqu'au moment ou vous sentez la première contraction de jouissance. Vous devez sentir son anus se contracter à ce moment là.
Lâchez son sexe immédiatement...le sperme va couler mais son orgasme ne sera pas complet. C'est une méthode plus simple mais il est assez difficile de bien doser la masturbation.

Dans les deux cas, contrairement à une éjaculation classique, vous ne devez pas voir le sperme sortir avec force et en plusieurs fois mais couler lentement . Comme si son sexe « bavait »...Cela prouve que votre soumis n'a pas de véritable orgasme qui est accompagné de contractions réflexes de la prostate.

UN OBJET SEXUEL

Utilisez-le sexuellement comme il vous plait, quand vous en avez envie quelque soit ce qu'il est en train de faire.
Le plus important étant que vous ayez un maximum de plaisir et lui aucun !

N'oubliez pas également que les jeux sexuels sont toujours à votre initiative, jamais suite à une demande de sa part. Dans la mesure du possible préférez des jeux humiliants et castrateurs (psychologiquement parlant).

Lorsque vous utilisez votre soumis, pensez à toujours le mettre en position de dominé (à genoux, à quatre pattes, etc) Veillez à être toujours au-dessus de lui. Si vous aimez les fellations, oubliez votre soumis et gardez vos envies pour votre amant.

Surtout Ne le laissez pas vous pénétrer. Ca serait une catastrophe symboliquement parlant...
Si vous avez des envies de pénétration demandez-lui d'utiliser un gode ou prenez un amant (c'est encore mieux !).
Vous pouvez également lui acheter une « god-prothése » qu'il enfilera sur son sexe afin d'utiliser votre soumis comme un sex-toy vivant ! C'est très efficace

LA SERVITUDE

C'est le grand intérêt d'avoir un mari à la maison. Il va s'occuper de toutes les corvées que vous aviez à gérer auparavant.
Faite-lui désormais faire toutes les tâches ménagères de la maison sans aucune exception.
Allez-y comme toujours progressivement. Chaque semaine rajoutez une tache supplémentaire.
Commencez par le plus facile et le moins contraignant : faire la vaisselle par exemple. La semaine suivante : passer l'aspirateur, tondre la pelouse, etc...

Vous pouvez également lui demander de s'occuper intégralement de votre corps : massage, épilation, vernis des pieds, etc...

Le principe étant toujours de ne pas revenir en arrière dans une tâche qui lui est désormais assignée. Il ne comprendrait pas qu'après lui avoir demandé de passer l'aspirateur dans toute la maison, vous vous précipitiez pour faire la vaisselle !

Lorsque votre mari sera bien dressé, vous pourrez même le « prêter » à vos copines pour accentuer vos sensations !

L'HUMILIATION

L'humiliation est un outil magnifique dans une relation Dominante/soumis. Ce n'est pas seulement amusant, mais cela permet aussi à la Dominante de savoir quel pouvoir elle a sur son soumis. L'humiliation est différente pour chacun, mais lorsque vous avez trouvé ce qui humilie votre soumis vous pouvez tester votre pouvoir.
Exemple votre soumis est très masculin dans sa manière de s'habiller et d'agir. Dîtes lui de mettre des chaussettes de filles sous son pantalon et de sortir avec, le niveau de sa résistance va déterminer votre contrôle. S'il s'exécute immédiatement sachant que les chaussettes se verront en public et qu'il fera face à son humiliation alors vous avez tout le pouvoir.

S'il supplie, rechigne, plaide pour ne pas les mettre, alors vous avez du pouvoir en certaines choses mais pas dans d'autres. S'il supplie, rechigne, plaide pour ne pas les mettre et que vous laissez tomber, alors il a tout le pouvoir, et vous aucun.
Oui l'humiliation est une bonne jauge pour voir ou vous en êtes dans votre relation. Vous trouverez à la fin de ce traité plusieurs exemples pour humilier votre soumis.

Une chose importante est de montrer à votre soumis à quel point l'humiliation que vous lui imposez vous donne du plaisir intellectuellement et physiquement.

L'expression de votre visage quand vous lui donnez un ordre humiliant doit normalement suffire mais vous pouvez renforcer l'effet en vous masturbant ostensiblement pendant qu'il exécute votre ordre...

Vous pouvez également initier une bonne copine à vous, que vous sentez
« sensible » à la domination féminine. Organisez un dîner et faite vous servir par votre soumis, observez sa réaction. SI vous sentez une certaine excitation de sa part vous pourrez demander à votre soumis de lui faire un massage des pieds par exemple. Si elle accepte...tout est permis pour débuter une bonne soirée où votre mari se sentira doublement humilié !

CHANGER SON MODE DE VIE

Pour signifier clairement à votre mari qu'il est votre soumis vous devez (progressivement) changez son mode de vie dans le domicile conjugal. Votre mari est devenu votre serviteur, il ne vous viendrait pas à l'esprit par exemple de faire vivre votre femme de ménage comme vous !

Faites le dormir ailleurs que dans votre chambre. L'idéal etant une chambre de bonne ou l'équivalent. Vous pouvez également lui « affecter » une pièce comme la cuisine, la cave ou la penderie qui devient sa « chambre ». Si vous n'avez pas beaucoup de place, faites le dormir à vos pieds dans un sac de couchage.
Faire chambre à part vous donnera beaucoup plus de satisfaction. Ainsi vous pourrez lui demander de se coucher et de se lever à des horaires précis pour prendre son service. Vous ne serrez plus gênée par un mari qui ronfle ou qui se lève la nuit !
Pour ma part, j'ai toujours eu beaucoup de plaisir à savoir mon mari entrain de dormir dans la penderie pendant que je dormais dans ma grande chambre !
Si vous avez du mal à lui faire accepter la chose, allez-y progressivement : une journée par semaine pour commencer, puis le week-end , ect...

Faite lui renoncer à ses passes-temps favoris afin qu'il consacre tout son temps libre à vous servir.
Il ne passera plus son temps ses soirées à regarder des matchs de foot idiots mais fera le repassage !

L'idéal est de le faire manger dans la cuisine après son service. Faite lui manger les restes de votre repas dans le meilleur des cas ou un repas simplifié mais veillez à ce qu'il mange équilibré !

PRENDRE UN AMANT

En tant que Dominante j'aime dominer mon soumis. Plus il est soumis et obéissant, plus j'aime notre relation. D'un autre côté, étant une femme, j'apprécie occasionnellement un mâle dominant dans ma chambre. Mon soumis ne peut faire preuve d'aucune de ces manifestations devant moi, dans ou hors de la chambre. C'est la que les avantages du cocufiage interviennent, et cela sert deux objectifs : cela me procure une aventure sexuelle que je ne peux avoir avec mon soumis, deuxièmement, c'est humiliant pour mon soumis. Humiliant parce que je lui rappelle qu'un soumis n'est pas un homme et qu'il ne peut satisfaire mon désir.

Je sais et je réalise qu'en tant que Dominante j'ai choisi de trouver un partenaire qui me chérira, me gâtera, et satisfera n'importe lequel de mes désirs sans aucune hésitation. J'ai dû lui faire abandonner l'autorité du mâle pour y parvenir. Avec le cocufiage, je peux avoir un visiteur occasionnel, satisfaire une volonté spécifique ou un fantasme de temps en temps sans jamais me sentir coupable. J'ai le gâteau, et je le mange.
Cela va ajouter à l'humiliation si vous prenez un amant, ou des amants, mieux « montés » que votre soumis. Si vous décidez de le mettre en chasteté cela ne signifie pas que vous devez vous passer de relations sexuelles.

Beaucoup de Dominantes pratiquent la réduction du pénis. En donnant à votre soumis des oestrogènes, et des hormones féminines, cela va réduire de manière permanente son pénis sans chirurgie. Alors lorsque vous prenez un amant, les amants mieux montés que votre soumis deviennent plus faciles à trouver.

La plupart des soumis comprennent très bien que leur Maitresse prenne du plaisir avec un autre homme. Cette forme d'humiliation,les excite même beaucoup.
Voici une petite méthode pour tester votre soumis :

Faite lui savoir qu'un homme de votre entourage (qu'il ne connaît pas) vous drague et que cela vous excite terriblement car vous avez envie de coucher avec un « vrai » mâle.
Observez sa réaction, posez votre main sur son sexe pour sentir si votre aveu à déclenché une érection. Si oui, passez à la deuxième étape.
Un peu plus tard, Annoncez-lui que vous avez un diner sans préciser avec qui. Avant de sortir, Préparez vous comme si vous aviez effectivement rendez-vous avec un amoureux.
Prenez une douche puis demandez-lui de vous mettre de la crème pour adoucir votre peau, de vous raser les jambes ou de vous vernier les ongles des pieds...Faites le participer au maximum au efforts que vous faites pour être désirable.
Habillez vous d'une manière ostensiblement sexy et demandez lui ce qu'il en pense.
Puis envoyez le prendre quelque chose dans votre sac pour qu'il voit les préservatifs que vous aurez eu soin de placer ostensiblement dans votre sac à main.
En partant, annoncez lui que vous risquez de rentrer « très tard ». Mettez votre main sur son sexe avant de partir : votre soumis doit être en pleine érection.
Si cela n'est pas le cas, votre mari n'est pas encore tout à fait prêt. Mais cela viendra avec le temps.
Si au contraire vous voyez que l'idée que vous ayez une relation sexuelle avec un autre homme l'excite, passez à la troisième et dernière étape.
Débrouillez-vous pour rentrer assez tard dans la nuit. Il sera sans doute réveillé...dite-lui que vous avez passé une soirée formidable mais vraiment « épuisante » avec votre copine. Ne racontez rien. Demandez-lui un massage des pieds puis demandez-lui de venir « nettoyer » votre sexe avec sa langue. Il imaginera que vous lui demandez de lécher le sperme de votre amant.
Cette humiliation finale doit lui déclencher une forte érection voir même un orgasme !

Si c'est le cas pour pouvez prendre tous les amants que vous désirez et vivre « en réel » le petit scénario ci-dessus !

Vous pourrez également dans un deuxième temps, pimenter vos relations extraconjugales en filmant vos ébats et en les montrant ensuite à votre mari... Beaucoup de dominantes, demande même à leur soumis d'assister ou de participer aux ébats !Tout est possible ! C'est encore une fois une affaire d'imagination...

LES PUNITIONS

. A chaque refus d'obeir ou manquement aux régles, donnez-lui sans aucune exeption, une punition corporelle...N'ayez pas peur de lui faire un peu mal. Si vous donnez une fessée par exemple : il doit avoir les fesses rouges pendant une bonne demi-heure. Si ce n''est pas le cas vous n'avez pas tapé assez fort. Idem pour la cravache qui doit lui laisser les fesses zébrés de rouge. Mefiez-vous du fouet qui est très difficile à utiliser.
Votre soumis doit craindre la punition et donc la douleur pour bien obéir .

Pour terminer ce traité, voici maintenant quelques petites idées pratiques pour donner un bon dressage à votre soumis :

Demandez à ce qu'il avale son sperme.

Après une punition faites-lui embrasser vos chaussures et vous
remercier de votre présence.

Récompensez-le par une faveur sexuelle pour qu'il vous satisfasse.

Faites-lui préparer une serviette chaude, et faites-lui masser vos pieds chaque jour après le travail.

Faites-le tatouer (selon votre choix, et à l'endroit que vous choisissez).

Faites-lui porter un piercing.

Faites-le marquer.

Respectez, mais poussez ses limites.

Pour son anniversaire, achetez lui une culotte de femme.

Pensez à lui faire laver vos sous-vétements à la main, c'est très érotique pour vous et frustrant pour lui, surtout si vous laisser dans vos culottes des traces de sperme de vos amants !

Mettez le dans le rôle du chauffeur. Quand vous prenez la voiture, mettez-vous à l'arrière et demandez lui de vous ouvir la porte quand vous montez ou descendez

Faite lui laver les sols à quatre pattes.

Demandez lui de faire le service quand vous recevez vos copines.

Faites-lui tenir un journal quotidien de soumission sur internet. Menacez le de le faire lire à vos copines.

Apprenez-lui à ne jamais manger ou boire quelque chose en
votre présence sans avoir au préalable demandé si vous vouliez
quelque chose, et s'il en a l'autorisation.

Demandez-lui d'acheter un gode afin qu'il vous puisse vous montrer à quel point, il aime se faire prendre. Demandez-lui de se sodomiser devant vous.
Pendant vos jeux sexuels, devenez « l'homme » grâce à un gode-ceinture...

En presence de gens non initiés prévoyez un titre alternative pour vous, qu'il puisse employer.

Faites-lui préparer vos habits, lavé repassé, etc....

Faites-lui cirer vos chaussures (agenouillé bien sur).

Récompensez le, en lui donnant son plaisir préféré.

Partagez-le à l'occasion.

Apprenez-lui à ne pas vous regarder dans les yeux sans votre ordre.

Il doit avoir son corps propre et rasé à tout instant.

Faites des inspections surprises de son corps, et assurez-vous qu'il
suit vos spécifications. Sentez son sexe, si il sent fort, il s'est sans
doute masturbé. Punissez-le et ordonnez-lui de prendre une
douche immédiatement. Pensez à lui mettre une ceinture de
chasteté.

Apprenez-lui à vernir ses ongles de pied.

Rendez-le responsable du rangement et de la propreté des accessoires après le jeu et les punitions.
.
Appelez-le mon chien, ma pute...., etc.

Donnez-lui une gifle lorsqu'il fait une petite bétise.

Faites-le manger dans une gamelle pour chien à l'occasion.

Faites-lui porter un signe en public.

Remerciez-le de son dévouement à votre bien-etre, lorsqu'il vous a plu.

Enseignez-lui de ne jamais toucher votre corps sans votre permission.

Autorisez-le certains jours à rester nu (lorsque c'est pratique).

Refusez lui sa jouissance, excitez-le en lui interdisant d'éjaculer.

Traitez-le comme un chien devant une copine à vous, faites-le se presenter, etc....

Faites-lui porter une bague d'orteil.

Fessez-le pour votre anniversaire.

Mettez-le au coin.

Cravachez-le après une tache, meme réussie, un esclave bien cravaché est un esclave heureux.

Parlez de lui comme s'il n'était pas présent lorsque vous êtes au téléphone avec une copine à vous. Faites des allusions désobligeantes sur sa virilité.

Défendez son honneur à ceux qui manqueraient de respect à votre possession de prix.

Traitez-le souvent en chien.

Transformez-le en webmaster de votre site.

Si possible faites-le dormir à vos pieds ou mieux dans une petite chambre de bonne. Si vous n'en n'avez pas, trouvez une pièce dans votre maison (dressing, cuisine, garage,etc) qui puisse devenir sa chambre.

Achetez-lui des vetements de « pute ».

Si vous jouez avec d'autres assurez-vous que votre esclave sait que certaines choses lui sont réservées.

N'oubliez pas son anniversaire. Donnez lui une bonne fessée (et un petit cadeau si il a été sage)

Menez-le en lui tirant les cheveux.

A chaque réveil donnez-lui une tache à accomplir, et verifies qu'elle a été réalisée à la fin de la journée.

Apprenez-lui la patience.
85.Faites des enregistrements videos ou des photos de vos sessions, et regardez-les ensemble. Gardez-les dans un endroit sure et

Faites-lui porter des sous-vetements en latex pendant les voyages.

Donnez-lui du chocolat à la main.

Apprenez-lui à marcher pieds nus en votre presence.

Gardez une liste de ses transgressions, laissez-le penser que vous ne remarquez rien, puis un jour, présentez-lui la liste, et passez une journée sur ce sujet.

Chatouillez-le juste parce que vous le pouvez.

Apprenez-lui à etre parfaitement calme et paisible lorsque vous l'entrainez au plaisir, s'il bouge ou fait un bruit, punissez -le et revenez au plaisir.

Mettez-lui son collier en votre presence. Faites-le agenouiller, portez la clé de la serrure sur vous.

Faites-lui servir le repas avec rien d'autre qu'un tablier et un collier.

Demandez-lui des photos dans certaines positions, dans certaines tenues, etc.

Emmenez-le promener avec votre chien en laisse.

A vous de trouver le reste !

Par slave.male
Ecrire un commentaire - Voir les 14 commentaires
Mercredi 3 octobre 3 03 /10 /Oct 14:24

En contact "tchat" depuis plusieurs semaines avec un Maitre,dans le cadre d'un couple Dominant,l'heure etait venue

de passer à la "phase"  de test reel me concernant...

 

Pour ce 1ere contact,RDV fut pris dans dans une chambre d' hotel en fin d'apres midi/ soirée..

Les "plans" hotel ne sont pas dans mes "gouts" et habitudes..et encore moins avec un Maitre Dominant SEUL...

C'etait meme la 1ere fois dans ces circonstances..

 

C'etait par contre les conditions de "test" imposés par le Maitre...le rencontrer seul...pouvoir me tester,avant une rencontre dans le cadre de son couple..

Le cadre d'une soumission sexuelle etait clairement etabli..lecheur suceur et plus specialement  "vide couilles"..

etre capable de fellation,sur toute personne decidé par le Maitre..

Avaler mon propre sperme et celui du Maitre etant une obligation..

 

je l'ai donc attendu dans la chambre...nu en colier..à 4 pattes la bouche ouverte en signe de bonne volonté,soumission et reconnaissance d'autorité

Le 1er lien directement etabli avec le Maitre et sans autre contact fut donc... son sexe et le sperme qu'il a deversé dans ma bouche qques minutes plus tard

 

Pour completer le test de ma soumission "vides couilles",,Le Maitre avait envisagé qu'un autre Homme nous rejoigne,ce qui ne c'est pas fais en derniers instants

 

je suis reparti comme j'etais venu...

j'ai eu la permission de me "vider" moi meme par masturbation à mon retour..et d'avaler mon foutre..!

 

Par slave.male
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 13 août 1 13 /08 /Août 19:00

Je suis sous discipline d'un couple et principalement du Maitre Dominant pour un dressage d 'esclave sexuel ..

Celui ci se fait en complement d'une discipline de contrainte et de soumission "traditionnelle"

 

Pour mon Maitre "un esclave sexuel" n'a pas de sexe homme ou femme,mais rempli une fonction:

etre utilisé pour le plaisir intime de ses Proprietaires...

 suceur,lecheur,etre penetré...ou autre besoin à caractere sexuel

 

 

Le Maitre estime qu' un/ une esclave (et notamment sexuel) doit etre dressé comme" vide couilles" avec la regle specifique de devoir avaler la semence de son Maitre... comme signe supplementaire d'  appartenance

La particularité d'un esclave de sexe male par rapport à  une femelle se caracterise par le "besoin" de lui vider les testicules regulierement...et de le maintien en chasteté

Le Maitre en decide au gré de ses envies et selon sa maniere

L'esclave autorisé a se vider doit ré-avaler systematiquement son propre sperme

 

 

Mon Maitre a decidé de me placer sous ce type de dressage :

avec la fonction de" vide couilles"...

Une education nouvelle et pas pratiqué dans "mes" educations precedentes plus axé Bdsm "pur"

 

"Vide couilles" ...Un mot "humiliant que j'ai appris peu a peu à assumer et integrer dans mon vocabulaire comme etant la continuité de mon education de male soumis et  ma place à venir

 

NB: je precise que je ne suis pas homo ne presente pas d'addiction particuliere pour le sperme (au contraire..)

 

 

Par slave.male
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 13 août 1 13 /08 /Août 13:53

j'avais pris contact sur un site libertin avec un couple quelques mois avant de partir au Cap d'agde..

 

Nos dates de presence etant commune et apres avoir fais connaissance par tchat nous avions convenu d'un RDV sur place

je me presentais à eux dans l'esprit d'un soumis sexuel à dispositon d'un couple et de ses plaisirs...

 

je me suis presenté vers 21h dans leur appart de location

juste le temps de faire connaissance en visuel et je me suis retrouvé nu avec un petit collier autour du cou materialisant ma prise de possession par ce couple

je fus utilisé principalement comme "objet sexuel" pour lecher longuement Madame...

puis viens le tour de Monsieur,une fellation pour le faire bander..

 

un bandeau sur les yeux,mis au pieds du lit a genoux,je les ai entendu s'ebattre,prendre du plaisir pendant un long moment sans que je sois autorisé a intervenir..

Apres de longues minutes,Madame s'est approché du bord du lit,jambes ecartés et j'ai recu l'ordre de nettoyer le sexe de Madame..

 

Un melange de plaisir feminin,de sperme surement que j'ai longuement nettoyé .J'ai compris que Monsieur avait surement joui dans le sexe de sa Dame

Ils m'ont gardé pour la nuit pour dormir au pieds du lit..sur un matelas improvisé avec des menottes aux poignets

 

Au matin,sur leur ordre je les  ai sucé et leché doucement à tour de role....dans une fonction de reveil matin douceur..

preparation du petit dejeuner servi au lit....

 

Monsieur a souhaité a nouveau se faire sucer,je me suis employé à le faire au mieux..tellement bien pour lui que je l'ai senti se "lacher" dans ma bouche sans qu'il me previenne..

j'ai été autorisé a recracher....ils m'ont "liberés"...

 

je ne les ai pas revu....

 

marc-oblige-de-sucer-masque.jpg

Par slave.male
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 19 avril 4 19 /04 /Avr 00:38

vlcsnap-2012-04-17-01h30m30s15.png

 

Apres plusieurs jours,voire semaines d'abstinence sexuelle..

 

vlcsnap-2012-04-17-01h30m55s26.png

 

L'esclave est autorisé a se  vider par masturbation sur ordre de ses Dominants....

 

 

 

 

La contrepartie de cette permission octroyé par les Maitres dans un dressage d' esclave sexuel... 

 

 

 

c'est de lecher et d'avaler ensuite....

 

Pas vraiment un plaisir et plutot humiliant mais......un esclave a t'il le choix....?

Par slave.male
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires

Présentation

Recherche

Texte Libre

Derniers Commentaires

Profil

  • slave.male
  • Le blog de slave.male
  • male soumis "esclave"..bi a disposition aussi des plaisirs intimes du couple pour utilisation sans tabous...servitude,enfermement,chasteté,fellation,cuni,analingus,lope vide Couilles
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus